Accueil » Droits de l'homme » La traque d’un jeune leader ivoirien

La traque d’un jeune leader ivoirien

Koua Justin, Secrétaire national par intérim de la JFPI (Jeunesse du Front Populaire Ivoirien) a fait l’objet, en début de semaine, à Daloa, de tentatives d’enlèvement par des individus, membres des FRCI ou de la DST.

Vendredi 7 juin, il se trouvait à Abidjan, dans les locaux du siège provisoire du FPI, lorsque, selon plusieurs sources, des FRCI brandissant des armes ont envahi les lieux et l’ont emmené de force.

Peu de temps auparavant, Koua Justin a révélé sur la toile et lors d’une conférence de presse la traque dont il était victime de la part de l’appareil militaire et policier du régime ; il n’y a pas de hasard, ces évènements interviennent :
– après que la CPI s’est déclarée dans l’incapacité de confirmer les charges présentées par le Procureur à l’encontre du Président Laurent Gbagbo ; pour Alassane Ouattara qui devait espérer, en traînant Laurent Gbagbo devant la CPI, se débarrasser d’un adversaire politique, c’est évidemment un désaveu qu’il n’accepte pas ;
– au moment où la JFPI, avec Koua Justin, prépare une grande campagne de mobilisation, à travers des tournées « éveil des consciences » dans tout le pays.

La France, l’Union européenne, les Etats-Unis, l’ONU ont contribué à l’instauration d’un régime liberticide en Côte d’Ivoire, les populations doivent le savoir et le dénoncer !

Publicités
juin 2013
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930