Accueil » Actualités » Jean-Claude Atsé est mort sans avoir revu son pays

Jean-Claude Atsé est mort sans avoir revu son pays

Exilé au Ghana, Jean-Claude Atsé était un militant du PDCI farouchement attaché au respect des institutions de son pays, la Côte d’Ivoire.
Après l’élection présidentielle de 2010, il milita auprès des jeunes de son parti pour que soit respecté l’avis du Conseil Constitutionnel qui avait déclaré Laurent Gbagbo vainqueur du second tour de l’élection.
La maladie l’a frappé, alors qu’il envisageait son retour au pays, ainsi qu’en a témoigné son épouse.
Ce décès intervenu le 28 septembre 2013 succède à celui de plusieurs autres responsables politiques morts dans le pays où ils avaient trouvé refuge, tels que l’ancien ministre Paul-Antoine Bohoun Bouabré décédé en Israël en janvier 2012.
A partir d’avril 2011, des dizaines de milliers d’Ivoiriens ont dû s’exiler au Ghana, au Libéria, au Togo et dans d’autres pays du monde.

Publicités
octobre 2013
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031