Accueil » Droits de l'homme » Ils sont détenus sans raison et sans jugement

Ils sont détenus sans raison et sans jugement

En Côte d’Ivoire, plus de 700 personnes de divers milieux professionnels sont toujours incarcérées pour des motifs liés au conflit postélectoral (2010-2011) ou pour leur activité politique.
N’oublions pas les anonymes victimes de ces persécutions !

Kouon Bonfils, Agent de sécurité au Novotel au moment de l’enlèvement d’Yves Lamblin, est emprisonné sans jugement depuis le 24 janvier 2012 :
http://eburneainformation.over-blog.com/2013/11/detenu-en-prison-sans-jugement-parce-soup%C3%A7onn%C3%A9-d-%C3%AAtre-pro-gbagbo-et-du-grand-ouest.html

Gnali Hyppollite dit Thabo M’Beki, un défenseur de la liberté d’expression et du droit au débat public, a été enlevé par la DST en septembre 2012, alors qu’il se rendait à un rendez-vous médical, puis incarcéré à la MACA en octobre de la même année.
http://eburneainformation.over-blog.com/2013/11/lib%C3%A9rez-thabo-m-b%C3%A9ki.html

Publicités
novembre 2013
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930