Accueil » 2014 » février » 06

Daily Archives: 06/02/2014

La plainte de Michel Gbagbo. Le communiqué de Maître Habiba Touré

COMMUNIQUE DE PRESSE


PARIS, le 6 février 2014
– Dans le cadre de la plainte pour enlèvement, séquestration et traitements inhumains et dégradants, déposée à l’encontre de Monsieur Guillaume SORO et des Commandants de zones, Monsieur Michel GBAGBO est convoqué à Paris pour être entendu par le Juge d’Instruction en charge du dossier.

Il s’agit de la 2ème convocation adressée à Monsieur Michel GBAGBO, qui a été empêché par les autorités ivoiriennes d’être entendu par la Justice française le 5 novembre 2013.

Il est bon de préciser et d’insister sur le fait que Michel GBAGBO, en liberté provisoire en Côte d’Ivoire, ne fait l’objet d’aucune interdiction de voyager, élément confirmé par la Chambre d’Accusation ivoirienne.

Nous espérons que cette fois-ci, le pouvoir politique ivoirien qui s’est toujours montré intraitable quand il s’agissait de la justice à l’encontre des pro-GBAGBO ne viendra pas empêcher une justice de suivre son cours, parce qu’il se sent visé !!!


Maître Habiba TOURE
Avocat de Michel GBAGBO

Publicités

Prison d’Abidjan : nouveau massacre de détenus, un mort et plusieurs blessés

Mise à jour du 08/02/2014 : une deuxième personne est décédée le 7 février, suite à ses blessures.

MACA : nouveau massacre de détenus ce 6 févier, 1 mort et 8 blessés
par Alain Doh Bi

ABIDJAN – Des tirs nourris à l’arme lourde ont éclaté à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 février 2014 à 4 h du matin jusqu’à l’aube. On enregistre provisoirement 1 mort et des dizaines de blessés parmi les détenus.

Des témoins affirment que l’opération est dirigée par le LT OUATTARA BENJAMIN de la Gendarmerie. Pis, le Régisseur de la MACA, Mr KONE INCLEBAN informé du coup, s’est absenté, précisent les mêmes sources.

Pour rappel, ayant reçu des informations sur les préparatifs de ce nouveau massacre en cours aujourd’hui, nous avions lancé une alerte le 1er février 2014 sur Facebook et concomitamment sur Twitter en ces termes : « Depuis 22 h hier 31 jan 2014, un étrange ravitaillement en armes lourdes et munitions des FRCI en poste à la MACA. Tous les Miradors renforcés. Ouattara prépare quelque chose contre les détenus politiques »

Le massacre des détenus politiques par les FRCI, ce 6 février 2014 est la confirmation de cette info que nous avions reçue il y a une semaine. Notre source est catégorique : « il s’agit d’un coup sanglant des FRCI pour mettre fin à la libération provisoire des détenus politiques ». Les 60 détenus politiques dont la libération provisoire était programmée ce matin sont contraints de se terrer dans leurs cellules respectives.

Nous prenons la communauté nationale et internationale à témoin. Les détenus tentent de sauver les codétenus atteints par balles.

In : Blog de Alain Doh Bi, 6 fév. 2014
(Surtitre de la Rédaction)