Accueil » Mobilisation » Pierre Laurent, Secrétaire National du Parti Communiste Français, dénonce la politique tribaliste de Ouattara et exprime son soutien à l’opposition démocratique de Côte d’Ivoire

Pierre Laurent, Secrétaire National du Parti Communiste Français, dénonce la politique tribaliste de Ouattara et exprime son soutien à l’opposition démocratique de Côte d’Ivoire

Lettre de Pierre Laurent à Pascal Affi N’Guessan

Monsieur Pascal Affi N’Guessan
Président du Front Populaire Ivoirien

Nous avons bien reçu votre invitation pour participer à la Fête de la liberté du FPI le 2 mai prochain.

Nous vous remercions pour votre invitation mais au vu des délais très courts et de notre emploi du temps nous regrettons de ne pas pouvoir donner suite à celle-ci. Nous tenons cependant à vous livrer le présent message.

La Côte d’Ivoire connaît une situation grave tant du point de vue économique et social que du point de vue des libertés et de la sécurité : des centaines de prisonniers d’opinion en détention, une justice des vainqueurs à tous les étages y compris au niveau international, des procédures judiciaires dilatoires et aux ordres du pouvoir, une répression du mouvement syndical et des organisation de la société civile, une politique tribaliste symbolisée notamment par la mise en place annoncée par Ouattara de « rattrapage ethnique » et l’introduction de critères ethniques dans le recensement de la population en cours, une censure des journaux, un niveau de vie en baisse pour l’immense majorité de la population, une insécurité préoccupante  couplée à une pérennisation de milices toujours armées, une économie chaque jour davantage pillée par les multinationales et les clans au pouvoir, une situation sanitaire catastrophique…

Le pouvoir Ouattara mis en place par les troupes françaises n’a fait qu’aggraver la crise ivoirienne. De ce fait le processus de réconciliation nationale est en panne, la
justice est sélective et aux ordres, les inégalités et la pauvreté ainsi que les violences se développent.

La Côte d’Ivoire et son peuple ont besoin d’une toute autre politique loin des affres chauvines, ethnicistes et libérales. Elle a besoin d’un autre partenariat avec la France loin des marchés de gré à gré en pleine expansion dans ce pays et de la reconduction des traités militaires signés par Sarkozy et Ouattara dès son arrivée au pouvoir puis adoptés en catimini par le parlement en décembre dernier.

Chaque jour davantage, des acteurs politiques, syndicaux et de la société civile s’élèvent pour dire stop à cette politique délétère. Le PCF espère que la Fête de la liberté, qui se déroule dans un contexte de concertation et d’unification de l’opposition de gauche et démocratique au pouvoir Ouattara, permettra d’aller dans le sens de l’élaboration d’une politique alternative faite de progrès sociaux et
démocratiques si nécessaires à votre pays et à votre peuple et vous souhaite, dans ce sens, plein succès à votre initiative.

Pierre Laurent
Secrétariat du Secteur international du PCF
Paris, le 30 avril 2014

(Source : Le Nouveau Courrier n° 1020, 2 mai 2014)

Publicités

6 commentaires

  1. L'international Ibn abdu dit :

    En ce moment en Cote d’ivoire nous vivons une dictature digne des années 30 dans le debut du nazisme , enlevements , assassinats , le garde du corps d’affi n’guessan a été tué recemment , des proches de Laurent Gbagbo et ses partisans sont arrêtés , torturés et et jetés en prison sans aucune autre forme de jugement , des peuvres jeunes sont arrêtés arbitrairement à l’ouest du pays et ecroués sous des accusations fantaisistes d’atteinte à la surete de l’Etat , mais la France continue de soutenir ce regime ultra tribal par le biais de ses châines minabbles ! Nous allons nous battre pour recouvrir notre liberté !

  2. emile dit :

    Le Parti Communiste Français a dépeint la souffrance du peuple de Côte d’Ivoire qui depuis l’installation de ce pouvoir dictatorial par sarkozy. Merci Monsieur de faire pression afin que notre pays retrouve son unité.

  3. Djédje Anne-Laure dit :

    Monsieur le Sénateur,
    Votre parti est le seul a reconnaitre officiellement que la France de Sarkozy est à la base des souffrances des ivoiriens. Et pour cela nous lui sommes reconnaissant. Merci pour tout le soutien que vous apportez en cette douloureuse période. Simplement, nous aimerions, M. Pierre Laurent, en tant que Sénateur d’un pays qui prône les droits de l’homme, plaidiez auprès de vos collègues Sénateurs, le cas de la Côte d’Ivoire.
    Comme vous l’avez exposé dans votre courrier à M. P. Affi N’Guessan, mon pays est dans un dans un « trou noir ». Seule la France, peut nous sortir d’où elle nous a plongé.
    Nous avons besoin des Sénateurs et Députés de cette République Française car en 1789 voici ce qui a été reconnu avec article 1er de la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen :

    Art. 1er. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

    Et le 2ème article tout aussi intéressant :

    Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.

    Comme vous l’avez dit dans votre courrier, rien de l’article 2 de la Déclaration n’est pas respecté en Côte d’Ivoire.

    Devons-nous (le monde) attendre des années encore afin que M. et Mme GBAGBO soient libérés comme l’a été Nelson MANDELA : en Héros pour le monde entier. Et la France qui demandera, officiellement, pardon aux ivoiriens pour sa complicité ???.

    M. le Sénateur, vous, nous, le monde politique sait ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire. Par conséquent, prenez encore de votre temps, s’il vous plaît, pour raisonner « la Communauté Internationale » afin que les choses redeviennent « normales » dans ce beau pays qui est le mien.

  4. Djédje Anne-Laure dit :

    *Et pour cela nous lui sommes reconnaissant.

  5. Djédje Anne-Laure dit :

    *Et pour cela nous vous sommes reconnaissant. Désolé, c’est l’émotion. La colère contre cet homme qui a détruit ma famille (M. Sarkosy)

  6. many guy dit :

    Merci camarade

Commentaires fermés

mai 2014
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031