Accueil » Droits de l'homme » Côte d’Ivoire : le vrai visage de la prétendue normalisation

Côte d’Ivoire : le vrai visage de la prétendue normalisation

Par Anderson Diédri

Affaire Kili, persécution du Fpi, etc.
Les victimes de la méchanceté de Ouattara s’accumulent

La situation que vivent le président Affi N’Guessan et sa compagne n’est que le prolongement de la politique de terreur installée par le régime actuel depuis plus de trois ans pour anéantir le Fpi et les pro-Gbagbo.
Depuis son installation à la tête de la Côte d’Ivoire, le chef de l’Etat n’a prôné qu’une politique d’anéantissement de l’opposition pro-Gbagbo. Et l’expulsion d’Angéline Kili, compagne du président du Front populaire ivoirien (Fpi), de son domicile mercredi, n’est que la face visible d’un iceberg géant ou d’une « machine à tuer à petit feu » les pro-Gbagbo. Puisque cette situation déplorable est survenue du fait de « l’insolvabilité » du couple. Le président du Fpi, actuellement en tournée politique, n’aurait certainement pas vécu une telle humiliation si son domicile de la Riviera-palmeraie n’avait pas été pillé de fond en comble par les pro-Ouattara pendant la crise postélectorale et surtout si ses avoirs n’avaient pas été gelés. Contrairement au président Gbagbo, qui malgré l’agression de son pouvoir par la rébellion armée alliée à l’opposition d’alors, versait les rentes à Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié, comme il l’a révélé dans le livre du journaliste français François Mattéi, «Pour la vérité et la justice», l’actuel régime, lui, a choisi une approche plus barbare dans ses rapports avec son opposition. Il a quasiment érigé en programme de gouvernement l’anéantissement du parti de Gbagbo. Ainsi, les avoirs de la quasi totalité des cadres du Fpi ont été gelés, des milliers d’entre eux sont maintenus en exil et des centaines d’autres y compris les militants les plus anonymes sont injustement détenus dans les prisons du pays où ils vivent un enfer indescriptible. Gomont Diagou, Bohoun Bouabré, Gnan Raymond, Mahan Gahé… ont déjà fait les frais de cette politique.
En plus du gel individuel des avoirs de nombreux cadres, le financement public des partis institué par Gbagbo n’est plus versé au Fpi depuis l’accession de Ouattara au pouvoir. Pourtant, sous Gbagbo (dont l’ambition était de favoriser l’ancrage démocratique, idéal pour lequel il s’est particulièrement battu sous le parti unique), des partis comme le RDR de l’actuel chef de l’Etat ou le Pdci de Bédié percevaient une subvention annuelle de 800 millions de francs Cfa. Alors qu’il en a profité sous Gbagbo, Ouattara a bloqué le versement des rentes et indemnités dues aux anciens chefs d’institutions ou élus. Affi N’Guessan qui a été Premier ministre devrait logiquement bénéficier de ces avantages prévus par la loi. Ce n’est malheureusement pas le cas. Le régime a décidé de le maintenir (à l’instar de nombreux proches de Gbagbo) dans le dénuement dans sa logique de persécution de l’opposition et d’étouffement de toute voix discordante qui ne s’aligne pas sur la pensée unique qu’il veut imposer aux Ivoiriens.

Jusqu’où ira Ouattara ?
Mais le cas d’Affi est certes plus médiatique à cause des fonctions qu’il a occupées et qu’il occupe. Sinon, cette cynique politique touche de nombreux pro-Gbagbo que le pouvoir d’Abidjan tue dans le silence. Soit parce qu’ils ont perdu leurs emplois à cause du rattrapage ethnique ou ne peuvent pas travailler parce qu’ils sont embastillés ou que leurs avoirs sont gelés, leurs familles vivent dans la misère, leurs enfants ne peuvent plus aller à l’école… Du sadisme politique. Les gestes d’apaisement annoncés et la réconciliation régulièrement rabâchée ne sont que des professions de foi démagogiques ; le régime refuse toujours d’instaurer un état de droit susceptible de favoriser l’expression démocratique. Mais jusqu’à quand le camp Ouattara va-t-il poursuivre dans cette voie suicidaire et chaotique ?

In : Le Nouveau Courrier n° 1128, 10 oct. 2014, p. 5

(Surtitre de la Rédaction)

Publicités
octobre 2014
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031