Accueil » Actualité judiciaire » Interpellation du gouvernement et des parlementaires français

Interpellation du gouvernement et des parlementaires français

Côte d’Ivoire : il faut que cessent les crimes politiques, avec la complicité du gouvernement français (5 janvier 2015)

C’est un procès kafkaïen que subissent une centaine de responsables politiques dont Simone Gbagbo à Abidjan, depuis le vendredi 26 décembre 2014. Des centaines d’opposants sont incarcérés depuis bientôt quatre ans dans des conditions indignes; emprisonnés sans jugement, certains font une grève de la faim à répétition pour demander leur libération. D’autres ont tout simplement disparu, probablement liquidés par le régime. Un ethnocide d’envergure, assorti d’expropriations de terres au profit de ressortissants du groupe ethnique d’Alassane Ouattara, perdure à l’ouest du pays. Les dictateurs françafricains jouissent d’une impunité insolente ainsi que les chefs de guerre piliers du régime ivoirien actuel tandis que Laurent Gbagbo et ses proches sont les seuls à être poursuivis, pour leur responsabilité réelle ou supposée dans la crise postélectorale tant devant les juridictions nationales (Cour d’assises d’Abidjan) qu’internationales (CPI). A contrario du droit des Etats et des peuples à la souveraineté, c’est la loi du plus fort qui s’exprime ainsi.

Le drame que vit le peuple ivoirien dure depuis trop longtemps, depuis principalement que les présidents français, J. Chirac, N. Sarkozy et désormais F. Hollande s’occupent des affaires intérieures de son pays, fort convoité économiquement. Cette situation d’exception, qui fait suite à l’expérience souverainiste menée par l’équipe de L. Gbagbo, perdure dans la censure et l’indifférence générales. Jusqu’à quand ? En notre nom, et comme dans d’autres pays d’Afrique francophone -au Tchad, au Congo Brazzaville, au Togo, en République démocratique du Congo …- ce n’est pas seulement de délinquance politico-financière dont il s’agit, mais de complicité active à l’égard de crimes de guerre. La militarisation progressive des relations Afrique-France, au prétexte de la montée d’un djihadisme combattant, traduit l’impasse historique à laquelle conduit une telle politique.

La démocratisation de ces relations est une nécessité, d’autant plus à promouvoir par un gouvernement issu du suffrage populaire et de gauche. La mobilisation des citoyens, élus et partis politiques français est une condition essentielle pour que cesse le scandale néo-colonial.

Nous demandons instamment

– que le gouvernement Valls conditionne le maintien de la coopération avec son homologue ivoirien à un strict respect des droits de l’homme et de l’opposition politique dans ce pays

– qu’il négocie l’envoi d’observateurs indépendants aux procès en cours et à venir

– que la demande de parlementaires d’ouvrir une commission d’enquête en France portant sur le rôle, la mission et la responsabilité des forces françaises (principalement Licorne) dans la crise politique en Côte d’Ivoire soit enfin agréée

– que les relations Afrique-France fassent l’objet d’un débat national ouvert et sans tabou. La montée de forces réactionnaires et xénophobes l’atteste : il est urgent d’en finir avec une gestion mortifère, au profit d’une politique de co-développement transparente et contrôlée par citoyens, élus, médias et justice.

Interpellation à l’initiative des associations suivantes : Comité pour la libération des prisonniers politiques ivoiriens, Femmes en résistance, Inter-Collectif Afrique (ICA).

Contact (pour soutien d’autres organisations) : karine.ballon2 [AT] orange.fr, boudetm [AT] wanadoo.fr

————————————————–

Documents de référence

Demandes parlementaires d’ouvrir une commission d’enquête parlementaire en France concernant le bilan d’activités de la force Licorne
http://www.assembleenationale.fr/14/propositions/pion0131.asp (2012)
http://www.assemblee-nationale.fr/13/propositions/pion3647.asp (2011)

Reportage de la RAI (chaîne de télévision italienne) sur les responsabilités françaises dans la guerre civile en Côte d’Ivoire
http://www.youtube.com/watch?v=eSumHaxLh4U&feature=youtu.be

Articles de journaux (Jeune Afrique, Gri-Gri international)
http://www.legrigriinternational.com/2014/12/on-a-sorti-laurent-gbagbo-on-a-installe-alassane-ouattara-sans-aucune-polemique-nicolas-sarkozy-premiergaou.html

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20141224155254/justice-simone-gbagbo-laurent-gbagbo-fpi-justice-c-te-d-ivoire-cinq-choses-savoir-sur-le-proc-s-de-simone-gbagbo.html?utm_source=Newsletters+%3A+Jeune+Afrique&utm_campaign=64070f3579-Newsletter_quotidienne_mailchimp26122014&utm_medium=email&utm_term=0_9e88e09281-64070f3579-337591833

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20141015184449/

Blogs associatifs et citoyens

Femmes en résistance
http://contrepoids-infos.blogspot.fr/

Inter-Collectif Afrique (ICA)
https://fraternafrique.wordpress.com/

Indignez-vous http://indignez-vous.hautetfort.com/

Soutien et liberté https://soutienetliberte.wordpress.com/


Publicités
janvier 2015
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031