Accueil » Lire et voir » Lire et voir 2015-02

Lire et voir 2015-02

Atteinte à la sûreté de l’Etat : la Cour d’Assises surfe sur l’écume. Ferro Bally. In : Le blog de Ferro Bally, 25 fév. 2015

https://ferrobally.wordpress.com/2015/02/25/atteinte-a-la-surete-de-letat-la-cour-dassises-surfe-sur-lecume/


Bombardement de Bouaké en 2004 : les documents qui accusent la Françafrique
. Marc de Miramon, Théophile Kouamouo. In : L’Humanité n° 25616, 24 fév. 2015, p. 1;4-5.
et
In : Le Nouveau Courrier N° 1221, 25 fév. 2015.

Version en ligne sur L’Humanité.fr du 24 fév. 2015 sous le titre :
« Bombardement de Bouaké, l’impossible vérité ? »
http://www.humanite.fr/bombardement-de-bouake-limpossible-verite-566484

Extraits :
« Qui est responsable du bombardement du camp de la force Licorne à Bouaké, survenu le 6 novembre 2004, et qui a causé la mort de neuf soldats français ? L’événement, qui restera dans l’histoire comme l’attentat le plus meurtrier visant des militaires français depuis celui du Drakkar au Liban en 1983 (cinquante-huit parachutistes tués), a progressivement disparu de la mémoire collective. Pourtant, en dépit des pressions politiques et des obstacles dressés par les gouvernements successifs, la justice poursuit péniblement son travail afin d’établir la vérité sur cet événement qui a marqué une profonde rupture dans les relations franco-ivoiriennes.
(…)
La France met dos à dos un gouvernement élu et une rébellion
Des accords de coopération militaire datant des indépendances prévoient que la France doit voler au secours de l’État ivoirien s’il fait l’objet d’une agression extérieure. Mais alors que Jacques Chirac est à l’Élysée et Dominique de Villepin au Quai d’Orsay, Paris rechigne à « sauver la mise » à un Laurent Gbagbo qui a longtemps été un pourfendeur du néocolonialisme gaullien et le principal opposant d’un Houphouët dont Chirac vantait la générosité légendaire avant sa mort le 7 décembre 1993. L’ancienne puissance coloniale choisit de mettre dos à dos un gouvernement élu et une rébellion armée. Dominique de Villepin impose un cessez-le-feu puis convoque les « forces politiques ivoiriennes » (parti au pouvoir, opposition civile et armée) à Linas-Marcoussis, dans la région parisienne. »
(…)

Publicités
février 2015
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728