Accueil » Actualité judiciaire » Depuis la Cour d’Assises d’Abidjan : une « fuite en avant » démentielle dans un procès politique

Depuis la Cour d’Assises d’Abidjan : une « fuite en avant » démentielle dans un procès politique

Publicités

Le régime d’Alassane Ouattara s’est constitué partie civile dans ce procès. Ses avocats, après avoir déclaré que les accusés étaient tous coupables, ont réclamé le 2 mars 2015 une « condamnation solidaire de 2000 milliards de FCFA » aux 83 accusés !

Des observateurs étrangers dénoncent les emprisonnements et les procès qu’Alassane Ouattara dirige contre ses adversaires politiques :
Voir : Vidéos sur Ivoirebusiness, 3 mars 2015

Voir aussi : L’interview de Maître Habiba Touré et de Maître Dadjé. Abidjan.net, 2 mars 2015

Publicités
mars 2015
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031