Accueil » Mobilisation » Côte d’Ivoire : le régime n’a pas pu empêcher la tenue du 3e Congrès extraordinaire du Front Populaire Ivoirien

Côte d’Ivoire : le régime n’a pas pu empêcher la tenue du 3e Congrès extraordinaire du Front Populaire Ivoirien

Intimidations, blocus des voies d’accès au village de Mama, tout a été tenté pour dissuader les militants d’organiser leur congrès, et la population de venir célébrer la Fête de la Liberté à Mama. En vain.
Le moment fort de ce congrès fut l’investiture du nouveau Président du Front Populaire Ivoirien, Laurent Gbagbo.

C’est la défense de la liberté d’opinion, d’expression et d’organisation qui était, et qui est toujours en jeu.

L’article de Contrepoids du 1er mai 2015 relatant les évènements de ces deux jours, rappelle opportunément le destin tragique du syndicaliste ivoirien Basile Mahan Gahé décédé le 16 septembre 2013 des suites des mauvais traitements subis en prison.
Lire : « Menaces sur la fête de la liberté de Mama en Côte d’Ivoire »

 

Publicités
mai 2015
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031