Accueil » Droits de l'homme » Transfert inopiné de plusieurs prisonniers au Camp pénal de Bouaké

Transfert inopiné de plusieurs prisonniers au Camp pénal de Bouaké

Jeudi 3 septembre 2015 : plusieurs détenus politiques [ils seraient au moins 8], dont les anciens ministres Adou Assoa et Moïse Lida Kouassi, ont été brutalement transférés de la MACA (Abidjan) au Camp pénal de Bouaké (centre de la Côte d’Ivoire), après un bref passage au tribunal.

Selon toutes probabilités, l’objectif est d’éloigner ces cadres politiques de l’opposition de la métropole bouillonnante d’Abidjan. Rappelons que la dispersion des prisonniers politiques sur tout le territoire est une pratique habituelle du régime.

Publicités
septembre 2015
L M M J V S D
« Août   Oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930