Accueil » Droits de l'homme » Le Nouveau Courrier suspendu pendant six jours

Le Nouveau Courrier suspendu pendant six jours

Encore une fois, en Côte d’Ivoire, la presse d’opposition fait l’objet de censure et de mesures de rétorsion suite à la publication d’un article considéré comme « portant atteinte à l’honneur du Président de la République. »

L’affaire est sans doute plus grave qu’il n’y paraît. En effet, le Conseil National de la Presse ne se contente pas de mettre en avant la défense de l’«honneur» d’Alassane Ouattara, mais laisse entendre que ceux qui, comme l’auteur de l’article incriminé, dénoncent la politique tribaliste du régime, favoriseraient le tribalisme et la xénophobie !

Publicités
septembre 2015
L M M J V S D
« Août   Oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930