Accueil » Actualité judiciaire » Annonce d’une ordonnance d’amnistie pour Simone Gbagbo et pour 800 prisonniers politiques

Annonce d’une ordonnance d’amnistie pour Simone Gbagbo et pour 800 prisonniers politiques

Publicités

L’annonce tant attendue – mais venue bien tard – d’une mesure permettant d’ordonner la libération de Simone Gbagbo et de 800 prisonniers politiques fut faite par Alassane Ouattara dans un discours à la Nation prononcé le 6 août 2018, soit la veille du 58e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

Voici les termes dans lesquels fut annoncée la décision :

« (…) j’ai procédé, ce lundi 06 août 2018, à la signature d’une ordonnance portant amnistie.

Cette amnistie bénéficiera à environ 800 de nos concitoyens, poursuivis ou condamnés pour des infractions en lien avec la crise postélectorale de 2010 ou des infractions contre la sûreté de l’Etat commises après le 21 mai 2011, date de ma prestation de serment en qualité de Président de la République.

Cependant une soixantaine de militaires et de membres de groupes armés ayant commis des crimes de sang ne seront pas concernés.

Je voudrais préciser que sur les 800 personnes concernées par cette amnistie environ 500 sont déjà en liberté provisoire ou en exil et verront leurs condamnations pénales effacées ; de ce fait il sera mis fin aux poursuites à leur encontre. Il en sera de même pour les 300 autres personnes détenues qui seront libérées prochainement ».

Simone Gbagbo, Moïse Lida Kouassi et Adou Assoa sont concernés par la mesure.
Nous sommes en attente de la liste des autres personnes.

Même si nous n’avons pas encore le calendrier précis de ces libérations, leur annonce marque un pas immense dans les objectifs qui sont les nôtres et ceux de tous les amis et toutes les organisations ayant dénoncé sans relâche la situation des détenus politiques ivoiriens afin de hâter leur remise en liberté.

 

 

 

Publicités
août 2018
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031