Accueil » Lire et voir

Category Archives: Lire et voir

Lire et voir 2017-07

Interview de Maître Habiba Touré par Ben Zahoui-Degbou
Vidéo de l’émission « Schéma directeur », sur BZD-TV, mise en ligne le 28 juillet 2017 par Agence Glouzilet : BZD-TV, sous le titre «Libération provisoire du Président Laurent Gbagbo avec maître Abiba Touré».

Parmi les thèmes abordés : le jugement de la Chambre d’Appel de la CPI ordonnant un réexamen de la demande de mise en liberté provisoire de Laurent Gbagbo ; les prisonniers politiques et exilés de Côte d’Ivoire ; le soutien aux 4000 victimes qui ont déposé un dossier auprès de la CPI.

 

Interview de Michel Gbagbo et commentaires par Alain Léauthier
Michel Gbagbo : « Les Jeux de la Francophonie ne cachent pas l’échec de Ouattara en matière de réconciliation nationale »
In : Marianne.net, 27 juillet 2017

https://www.marianne.net/monde/michel-gbagbo-les-jeux-de-la-francophonie-ne-cachent-pas-l-echec-de-ouattara-en-matiere-de

 

Interview d’Evariste Méambly, député de Facobly, par Jean-Paul Oro et Blaise Bonsié
Vidéo de l’émission « Les grandes questions d’actualité », sur EventNews Tv : « Après sa rencontre avec Laurent Gbagbo le député Evariste Méambly déballe tout »
Mise en ligne par Eventnewtv presse le 26 juillet 2017

Le député Evariste Meambly est président du Groupe parlementaire « Agir pour le peuple » qui a, entre autres objectifs, celui de soumettre au vote de l’Assemblée nationale ivoirienne une proposition de loi d’amnistie générale de tous les prisonniers politiques et d’opinion de la crise postélectorale, dans le but d’oeuvrer à la réconciliation totale des Ivoiriens.

 

Lire et voir 2016-11

JULLIARD Jean-François. Des secrets de la Françafrique au coeur d’enquêtes (très) contrariées : les jeux troubles de la France en Côte d’Ivoire émergent de plusieurs dossiers judiciaires.
In : Le Canard enchaîné n° 5013, 23 nov. 2016

http://www.ivoirebusiness.net/articles/exclusif-le-canard-encha%C3%AEn%C3%A9-alassane-ouattara-est-lami-des-djihadistesdominique-ouattara
(Source : Ivoirebusiness, 25 nov. 2016)

 

Lettre ouverte d’Alain Cappeau à Fatou Bensouda, Procureure générale de la Cour Pénale Internationale (CPI)
In : Le Nouveau Courrier n° 1518, 18 nov. 2016

http://www.lesamisdelaurentgbagbo.com/actualite-343-alain-cappeau-exhorte-la-procureure-de-la-cpi-a-jeter-leponge.html

 

 

Lire et voir 2016-09

Contribution d’Alain Cappeau : « Le procès politique intenté au Président Laurent Gbagbo » (16/09/2016)

http://www.lesamisdelaurentgbagbo.com/actualite-321-le-proces-politique-intente-au-president-laurent-gbagbo.html

Déclaration du Front Populaire Ivoirien relative au contentieux électoral au Gabon (Abidjan, le 15/09/2016)
La déclaration s’adresse en particulier à l’opinion internationale et à ses dirigeants dont les prises de position sur la situation au Gabon devraient logiquement entraîner un changement de cap en ce qui concerne l’analyse du contentieux électoral en Côte d’Ivoire.

declaration-fpi-sur-le-gabon-20160915

Au Parlement européen, dans une intervention sur la situation au Gabon, le député Jean-Luc Mélenchon demande la libération de Laurent Gbagbo (13/09/2016) :

 

L’intervention très pédagogique du Dr Boga Sako Gervais sur la problématique du recomptage des voix dans les pays d’Afrique (Vicenza, le 10/09/2016) :

 

Lire et voir 2016-02

Conférence de presse sur le thème : Dénonciation de crimes contre l’Humanité au Procureur de la Cour Pénale Internationale, Paris, Mardi 9 février 2016

https://youtu.be/Nfvila5Y2Cc

Cette conférence est relative aux dossiers de 1073 victimes de l’Ouest de la Côte d’Ivoire déposés sur le bureau de la Procureure Fatou Bensouda.
Avec la participation de Maître Habiba Touré (avocat du Collectif des Wê), Martine Kei Vao (Présidente de l’Association des ressortissants de Duékoué en France), Toussaint Alain (ancien Conseiller du Président Laurent Gbagbo), Jonas Tayé (USA, ONG Solidarité Peuple Wê).
Vidéo mise en ligne par Civox.Netinfos le 11 février 2016 sous le titre : « Voici qui fait trembler Alassane Ouattara à la CPI Le génocide Wê« 

Nouveau !

Un nouveau blog sur Médiapart : venez découvrir Fraternafrique !

Thématiques du blog :
Côte d’Ivoire, Résistance, Indépendances, Mutualisation des luttes, Panafricanisme…

Lire et voir 2015-07

Lettre ouverte à François Hollande, par un Collectif d’intellectuels ivoiriens réfugiés (15/07/2015)

http://www.lesamisdelaurentgbagbo.com/actualite-154-lettre-ouverte-a-francois-hollande-par-un-collectif-de-refugies-ivoiriens.html

Rwanda : Brusque détérioration des conditions de détention de madame Victoire Ingabire – Lettre ouverte (14/07/2015)

http://www.fdu-rwanda.com/fr/rwanda-brusque-deterioration-des-conditions-de-detention-de-madame-victoire-ingabire-lettre-ouverte

D’autres articles sur le sujet :
Appel contre la répression systématique de l’opposition au Rwanda
Rwanda : le droit à un procès équitable d’une dirigeante de l’opposition est menacé

Lire et voir 2015-03

Le Président du Nouveau Parti pour le Rassemblement (NPR), Blaise Pascal LOGBO, écrit au Président de la République François HOLLANDE sur les « risques subséquents au tripatouillage ou à la violation de la Constitution ivoirienne » (27/02/2015)

http://www.civox.net/Tripatouillage-et-violation-de-la-Constitution-ivoirienne-Le-NPR-ecrit-au-President-Fancois-Hollande_a6094.html

Communiqué de la Fondation Ivoirienne pour les Droits de l’Homme et la Vie politique (FIDHOP) : « Ne touchez point à la Constitution ivoirienne !!! » (01/03/2015)

http://www.civox.net/Cote-d-Ivoire-%C2%A0-NE-TOUCHEZ-POINT-A-LA-CONSTITUTION-IVOIRIENNE%C2%A0-%C2%A0–avertit-la-FIDHOP_a6080.html

 

Lire et voir 2015-02

Atteinte à la sûreté de l’Etat : la Cour d’Assises surfe sur l’écume. Ferro Bally. In : Le blog de Ferro Bally, 25 fév. 2015

https://ferrobally.wordpress.com/2015/02/25/atteinte-a-la-surete-de-letat-la-cour-dassises-surfe-sur-lecume/


Bombardement de Bouaké en 2004 : les documents qui accusent la Françafrique
. Marc de Miramon, Théophile Kouamouo. In : L’Humanité n° 25616, 24 fév. 2015, p. 1;4-5.
et
In : Le Nouveau Courrier N° 1221, 25 fév. 2015.

Version en ligne sur L’Humanité.fr du 24 fév. 2015 sous le titre :
« Bombardement de Bouaké, l’impossible vérité ? »
http://www.humanite.fr/bombardement-de-bouake-limpossible-verite-566484

Extraits :
« Qui est responsable du bombardement du camp de la force Licorne à Bouaké, survenu le 6 novembre 2004, et qui a causé la mort de neuf soldats français ? L’événement, qui restera dans l’histoire comme l’attentat le plus meurtrier visant des militaires français depuis celui du Drakkar au Liban en 1983 (cinquante-huit parachutistes tués), a progressivement disparu de la mémoire collective. Pourtant, en dépit des pressions politiques et des obstacles dressés par les gouvernements successifs, la justice poursuit péniblement son travail afin d’établir la vérité sur cet événement qui a marqué une profonde rupture dans les relations franco-ivoiriennes.
(…)
La France met dos à dos un gouvernement élu et une rébellion
Des accords de coopération militaire datant des indépendances prévoient que la France doit voler au secours de l’État ivoirien s’il fait l’objet d’une agression extérieure. Mais alors que Jacques Chirac est à l’Élysée et Dominique de Villepin au Quai d’Orsay, Paris rechigne à « sauver la mise » à un Laurent Gbagbo qui a longtemps été un pourfendeur du néocolonialisme gaullien et le principal opposant d’un Houphouët dont Chirac vantait la générosité légendaire avant sa mort le 7 décembre 1993. L’ancienne puissance coloniale choisit de mettre dos à dos un gouvernement élu et une rébellion armée. Dominique de Villepin impose un cessez-le-feu puis convoque les « forces politiques ivoiriennes » (parti au pouvoir, opposition civile et armée) à Linas-Marcoussis, dans la région parisienne. »
(…)

Livres : nouvelle parution

« Laurent Gbagbo : la passion d’une espérance démocratique ». Raphaël Dagbo, préf. de Alain Cappeau. Paris : l’Harmattan, 2014

L’auteur, Raphaël DAGBO, est enseignant, chercheur et président de l’Association des Amis de Laurent GBAGBO

Livre R Dagbo Recto

Lire et voir 2014-10

Laurent Gbagbo, le droit à la différence. Nicoletta Fagiolo

Part. 1 (10 sept. 2014) : Presidential election in Ivory Coast November 2010. [Vidéo, 45 mn]
https://www.youtube.com/watch?v=xwDLCb2UkXE

Part. 2  (20 sept. 2014) : Presidential elections in Ivory Coast November 2010. [Vidéo, 45 mn]
http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=-_gvhoG0lu8

Lire et voir 2014-09

Débat sur TV5 Monde : selon plusieurs journalistes, les accusations portées contre Laurent Gbagbo par la CPI n’ont pas de base solide et son incarcération à La Haye constitue une entrave à la tenue dans des conditions normales de la prochaine élection présidentielle.
Suivre le débat dans la seconde partie de l’émission « Afrique presse », diffusée sur TV5 Monde les 19 et 20 sept. 2014 :

http://www.tv5monde.com/cms/chaine-francophone/Revoir-nos-emissions/Afrique-Presse/Episodes/p-29136-Force-de-paix-en-Centrafrique-les-Nations-Unies-prennent-le-relais-de-l-Union-africaine.htm


Un portrait de Michel GBAGBO dans le journal Libération du 4 septembre 2014 :

Paria par papa
. Par Maria Malagardis.

Extrait :
On pourrait le juger sans ambition. Il fallait pourtant une certaine audace pour oser porter plainte en France contre les chefs de guerre qui ont aidé Ouattara à prendre le pouvoir. Michel Gbagbo était encore détenu à la prison de Bounia [Bouna] quand il s’est décidé, via son avocate, à porter plainte auprès de la justice française pour « traitements inhumains et dégradants » durant cette détention. Une vidéo postée l’été 2011 sur YouTube le montre lui et six compagnons politiques de son père, forcés de faire des pompes devant des militaires vociférants. « Il fallait aussi se battre contre les serpents, les scorpions, les crapauds, les trous dans la toiture qui laissaient passer la pluie, l’absence de nourriture si on ne la payait pas« , énumère Michel Gbagbo qui a écrit des poèmes et a commencé un roman pendant sa détention.
Depuis que sa plainte a été acceptée, une juge française l’a convoqué trois fois à Paris. A chaque fois, on l’a empêché de quitter la Côte d’Ivoire, « alors qu’aucune ordonnance ne m’interdit de sortir du territoire« , rappelle-t-il. (…)

[L’article complet sur Ivoirebusiness.net, 7 sept. 2014]

Lire et voir 2014-07

Côte d’Ivoire : vous connaîtrez la vérité… Marc Micaël. In : Le blog de Marc Micaël, 2 juillet 2014.
http://afriquemergente.ivoire-blog.com/archive/2014/07/02/cote-d-ivoire-vous-connaitrez-la-verite-447288.html

Extrait :
« Laurent Gbagbo incarne en Côte d’Ivoire, une idéologie politique qui a besoin de s’exprimer dans un cadre démocratique sain et libre. Or, l’on sait que la démocratie a pour principes la liberté, la pluralité d’expressions et d’opinions politiques. Dans ce cas, Laurent Gbagbo en prison, c’est effectivement une grande partie des ivoiriens qui se sentent victimes d’une injustice flagrante ; ce sont des ivoiriens bâillonnés dans leur élan de… vivre leur rêve. »


Conférence en Scandinavie [organisée par la Représentation FPI] en faveur du Président Laurent Gbagbo. Part. 1
.[Stockholm, 28 juin 2014]. Radio TV LAVDC, 3 juillet 2014. [Vidéo, 53.61 mn]
http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=3_pjQxJqPJI

Invitées :
Clotilde OHOUOCHI, ancienne M
inistre des Affaires sociales et de la Solidarité nationale, puis Conseillère spéciale auprès du Président Laurent GBAGBO ;
Jacqueline CHAMOIS
Parmi les thèmes abordés :
La personnalité de Laurent GBAGBO / le panafricanisme dans sa politique / quelles perspectives après la « confirmation des charges » par la CPI ?
A noter :
Afin que les lecteurs ne soient pas induits en erreur par certains éléments du texte accompagnant la vidéo, Jacqueline Chamois apporte les précisions suivantes :
– Sa fonction dans l’Association des Amis de Laurent GBAGBO n’est pas celle de Présidente, mais celle de Secrétaire Générale.
Les Amis de Laurent GBAGBO sont une association Loi de 1901, non une fondation.

Partie 2 de la Conférence : les interviews
Conférence en Suède [organisée par la Représentation FPI] en faveur du Président Laurent Gbagbo
. Part. 2. [Stockholm, 28 juin 2014]. Radio TV LAVDC, 3 juillet 2014. [Vidéo, 41.48 mn]
http://www.youtube.com/watch?v=3kNfYX6u9Pw

 

Lire et voir 2014-05

Prétendues manoeuvres de Gbagbo pour se maintenir au pouvoir : un politologue détruit les thèses de Bensouda. Arsène Dogba. In : Notre Voix, 20 mai 2014.
Autre source : Lecridabidjan.net, 21 mai 2014
« Le président Laurent Gbagbo avait-il échafaudé une politique visant à se maintenir au pouvoir comme le prétend Fatou Bensouda ? Dans ce texte, le politologue ivoirien, Arsène Dogba, démonte avec force arguments vérifiables, cette thèse du procureur de la Cour pénale internationale (Cpi). »

 

Le Pr Michel Galy, politologue français, prévient : La Côte d’Ivoire vers le syndrome centrafricain. Contribution de Michel Galy. In : Ivoirebusiness.net, 19 mai 2014.
http://ivoirebusiness.net/?q=comment/87283

 

Interviews des anciens ministres Assoa Adou et Ahoua Don Mello sur la situation des Ivoiriens en exil et sur le complot électoral de 2010 ayant abouti au renversement par la force et à l’emprisonnement de Laurent Gbagbo, le véritable vainqueur des élections présidentielles.
Devoir de Vérité Actu : Interview des ex-Ministres Assoa ADOU et Ahoua Don mello. Canal3 Monde. [Vidéo, 26, 28 mn]
http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=xfxCCvd2mMw

 

Laurent Gbagbo à la CPI, c’est la démocratie qu’on assassine. Par Bernard Houdin. 7 mai 2014. In :  Le blog de Bernard Houdin, 12 mai 2014.
http://blogs.mediapart.fr/blog/bernard-houdin/120514/laurent-gbagbo-la-cpi-c-est-la-democratie-qu-assassine

Extraits :
« Vers le 15 juin prochain la Chambre Préliminaire I de la Cour Pénale Internationale (CPI) devra rendre sa décision finale concernant l’Audience de Confirmation ou d’Infirmation des Charges que le Bureau du Procureur de ladite Cour tente de faire peser sur le président Laurent Gbagbo.
Ainsi, plus de trois ans après son arrestation dans des conditions de violence exorbitantes du Droit international le plus élémentaire, plus de trente mois après son transfert à La Haye, le président Laurent Gbagbo est maintenu en détention au motif principal que le Bureau du Procureur de la CPI peine de plus en plus visiblement à étayer la moindre culpabilité contre lui. »
(…)
« Ainsi, en février 2007, lors d’un entretien avec un général ayant exercé des hautes responsabilités dans l’opération militaire française Licorne en Côte d’Ivoire, celui-ci m’avait déclaré textuellement :  » Nous savons qu’en Côte d’Ivoire c’est Gbagbo qui a le soutien de la population mais ON lui a tellement savonné (sic) la planche à l’international qu’il aura du mal à la remonter ! » La manœuvre contre Gbagbo vient de loin…
Il existe un adage en Côte d’Ivoire qui s’énonce ainsi : « si tu es l’ennemi de Gbagbo et que tu veux le rester, ne le rencontre jamais  ! »
L’acharnement politique et médiatique orchestré ces dernières années a « fabriqué » beaucoup d’ennemis au président Gbagbo, d’autant plus facilement que la profusion vertigineuse des canaux d’information évolue aujourd’hui en raison inverse du bon sens commun. (…) »

Lire et voir 2014-02

Abel Naki présente son livre « Côte d’Ivoire, notre CRI ! Chronique d’une Résistance au coeur de l’Occident ». Vidéo (15 mn), 2 fév. 2014 :
http://www.youtube.com/watch?v=5n3eJvkF-3I&feature=player_detailpage

Mamadou Koulibaly, ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne et président du LIDER (Liberté et Démocratie pour la République), expose dans une interview quelles sont, de son point de vue, les conditions d’une élection présidentielle démocratique, sans violences, en 2015 en Côte d’Ivoire :
Interview – Koulibaly crache ses vérités: « Je serai candidat contre Ouattara. Mon plan pour le faire tomber « 
In : Nord Sud Quotidien, 6 fév. 2014
Source en ligne : Lecridabidjan.net

Extrait :
 » […] Monsieur Ouattara, depuis trois ans qu’il est au pouvoir, n’a montré aucune volonté à aller à des élections transparentes et apaisées en 2015. Bien au contraire, il maille l’ensemble du territoire avec des milices, dozos et hommes en armes ; il maintient en place une commission électorale forclose, qui n’a jamais été capable d’organiser un scrutin sans violence ni mort d’homme et qui compte en son sein des groupements armés […] »

Lire et voir 2014-01

En librairie :

Le dernier ouvrage d’Alain Cappeau, ancien conseiller du Président Laurent Gbagbo :
Cauchemar démocratique : l’Afrique d’hier et d’aujourd’hui
. Alain Cappeau. Paris : l’Harmattan, 2014.

Extrait du Préalable :
« Le but premier de cet ouvrage est de proposer une forme de monographie d’une doctrine politique, plus connue dans son acception canonique sous le nom de démocratie, au sein de laquelle le peuple, pierre angulaire de l’édifice, se doit d’être souverain, car il y demeure, subordonné à personne. C’est en tout cas de cette manière qu’il faut entendre les choses et ne pas déroger à la conception étymologique de cette science sociale qui depuis des siècles, pose problème à l’humanité.
Comme dans toute monographie, il importe de décrire les faits et de les situer dans leurs différents contextes historiques, puis de tenter d’en expliquer leurs modes opératoires, sans exclusive, pour en arriver si possible à proposer des variantes opérationnelles afin d’infléchir des situations qui auraient tendance à vouloir s’exonérer de leurs fondamentaux. »

Le livre d’Abel Naki sur son expérience au sein de la Résistance ivoirienne à l’extérieur :
Côte d’Ivoire, notre Cri ! : chronique d’une Résistance au coeur de l’Occident
. Abel Naki, préf. de Claudius Kouadio. Paris : l’Harmattan, 2014.

« Le 11 avril 2011 a marqué la fin et le début d’une époque. Celle où les écailles de nos yeux sont tombées pour faire place à un éveil de conscience de la jeune génération africaine que nous sommes.
Côte d’Ivoire, notre Cri ! Chroniques d’une résistance au coeur de l’Occident relate la chronologie de nos actions dans la diaspora pour interpeller la France et la communauté internationale sur le coup d’Etat électoral contre le Président Laurent Gbagbo.
Face à cette injustice, j’ai décidé d’écrire cet ouvrage qui est un livre témoignage de ce qui s’est passé dans la diaspora et plus précisément en France pendant les événements de la crise postélectorale en Côte d’Ivoire. »
Abel NAKI


En ligne :

Publication du Rapport mondial 2014 (portant sur les évènements de 2013) de l’Association Human Rights Watch
Le chapitre consacré à la Côte d’Ivoire (p. 51-56) reprend en grande partie les éléments figurant dans les derniers rapports. Deux points sont à noter :
– une critique de l’absence totale de réaction de la France face à l’impunité des crimes commis en Côte d’Ivoire ;
– l’accent mis sur la violation des droits des personnes chassées de leur terre :
« Au cours de la crise postélectorale, la violence a entraîné le déplacement de centaines de milliers de personnes, que ce soit en tant que réfugiés ou bien à l’intérieur même de la Côte d’Ivoire. Un grand nombre de personnes sont rentrées chez elles et ont retrouvé leur terre occupée illégalement par le biais de ventes illicites ou, dans certains cas, d’occupations hostiles — violant ainsi leurs droits de propriété, ainsi que leurs droits en tant que réfugiés de retour au pays. »