Accueil » Crimes et exactions

Crimes et exactions

Le 20 juillet 2012, les réfugiés internes Wê du camp de Nahibly, près de Duékoué, étaient massacrés par des FRCI, des Dozos et d’autres individus en armes.
Texte de l’intervention de Laurent Akoun, Secrétaire général du FPI, lors de la Conférence de presse du 25 juillet 2012 :
Conférence de presse du FPI: Déclaration intégrale d’AKOUN Laurent25 juillet 2012. In : Blog de Alain Doh BI
http://lafriquepuissancemondiale2050.ivoire-blog.com/archive/2012/07/25/conference-de-presse-du-fpi-integralite-de-la-declaration-d.html

Le collectif des victimes de Duékoué interpelle la Cour Pénale Internationale.
In : Notre Voie, 14 juin 2013. Disponible sur Ivorian.net :
Les victimes de Duékoué révoltées : “Bensouda doit arrêter de choisir ses victimes.”

Rapport du Front Populaire Ivoirien (Secrétariat national chargé des victimes de guerre)
 
recensant une partie (infime) des crimes et exactions commis depuis plus de 12 ans par les rebelles sous les ordres de Guillaume Soro et des Com’Zones, par les dozos et autres bandes armées, et par les troupes sous les ordres d’Alassane Ouattara rebaptisées FRCI :
« Côte d’Ivoire : l’opposition présente un échantillon des atrocités commises par Ouattara ». In : ACC-Côte d’Ivoire, 28 avr. 2013.
http://url.exen.fr/75233/

Côte d’Ivoire : les victimes de Duekoué écrivent à François Hollande, 8 avril 2013
Texte du Collectif des victimes de Duékoué (Carrefour et Nahibly)
La chronique politique de Marc Micaël dans Le Nouveau Courrier, n° 760 du 26 mars 2013, p. 2 :
La Côte d’Ivoire, comme si de rien n’était ?

Rapport d’Amnesty International :
Côte d’Ivoire : la loi des vainqueurs. La situation des droits humains deux ans après la crise post-électorale. London : Amnesty International, 2013.
Disponible sur :
http://url.exen.fr/70417/

En relation avec la parution du rapport d’Amnesty International, l’article de Jean-François Julliard dans Le Canard enchaîné du 6 mars 2013 (p. 5), intitulé « Le régime Ouattara ? Motus français et défense d’Ivoire »
Extraits

Pogrome du peuple Wê: Adewe porte plainte à la CPI. [Conférence de presse de l’Association pour le développement économique des Wê]. Philippe Kouhon,  EventNews Tv, 23 janv. 2013. [Vidéo]. http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=Kt71aQJMK

Après le 11 avril 2011 , expéditions sanglantes des FRCI contre les populations civiles dans la Sous-préfecture de Sago :
Les photos de l’horreur que Fatou Bensouda refuse de voir – Retour sur le massacre oublié des FRCI dans la sous-préf. de Sago
In :  Le Nouveau Courrier, n° 835, 23 juillet 2013
Source : Le Blog de Nicoleg
http://blogs.mediapart.fr/blog/nicoleg/230713/les-photos-de-l-horreur-que-fatou-bensouda-refuse-de-voir-retour-sur-le-massacre-oublie-des-frci-dans-l

Crimes commis à Duékoué et à Bangolo par le régime Ouattara
Ouattara-Soro : 368 civils tués et 87 disparus à Duékoué et à Bangolo (20/12/2002 au 26/02/2003). Deuxer Céi Angela. L’Oeil du Juste.
Liste non exhaustive des victimes civiles publiée par Notre Voie des 4 et 5 mars 2003.
Source : Ivoirebusiness.net, 25 juillet 2013
http://www.ivoirebusiness.net/?q=articles/dictature-ouattara-soro-listes-des-368-civils-tu%C3%A9s-et-87-disparus-%C3%A0-du%C3%A9kou%C3%A9-et-%C3%A0-bangolo