Accueil » Posts tagged 'Armée'

Tag Archives: Armée

Lire et voir 2015-05

Bombardement de Bouaké (2004)
La cellule Afrique de l’Elysée au centre de l’affaire de Bouaké ? par David Mauger
Survie, 1er mai 2015

http://survie.org/billets-d-afrique/2015/244-mars-2015/article/la-cellule-afrique-de-l-elysee-au-4938

Communiqué de Survie du 25 février 2015
« Du bombardement de novembre 2004 au renversement électoral de 2011, l’Etat français doit rendre des comptes »

http://survie.org/francafrique/cote-d-ivoire/article/cote-d-ivoire-du-bombardement-de-4883

Lire et voir 2015-02

Atteinte à la sûreté de l’Etat : la Cour d’Assises surfe sur l’écume. Ferro Bally. In : Le blog de Ferro Bally, 25 fév. 2015

https://ferrobally.wordpress.com/2015/02/25/atteinte-a-la-surete-de-letat-la-cour-dassises-surfe-sur-lecume/


Bombardement de Bouaké en 2004 : les documents qui accusent la Françafrique
. Marc de Miramon, Théophile Kouamouo. In : L’Humanité n° 25616, 24 fév. 2015, p. 1;4-5.
et
In : Le Nouveau Courrier N° 1221, 25 fév. 2015.

Version en ligne sur L’Humanité.fr du 24 fév. 2015 sous le titre :
« Bombardement de Bouaké, l’impossible vérité ? »
http://www.humanite.fr/bombardement-de-bouake-limpossible-verite-566484

Extraits :
« Qui est responsable du bombardement du camp de la force Licorne à Bouaké, survenu le 6 novembre 2004, et qui a causé la mort de neuf soldats français ? L’événement, qui restera dans l’histoire comme l’attentat le plus meurtrier visant des militaires français depuis celui du Drakkar au Liban en 1983 (cinquante-huit parachutistes tués), a progressivement disparu de la mémoire collective. Pourtant, en dépit des pressions politiques et des obstacles dressés par les gouvernements successifs, la justice poursuit péniblement son travail afin d’établir la vérité sur cet événement qui a marqué une profonde rupture dans les relations franco-ivoiriennes.
(…)
La France met dos à dos un gouvernement élu et une rébellion
Des accords de coopération militaire datant des indépendances prévoient que la France doit voler au secours de l’État ivoirien s’il fait l’objet d’une agression extérieure. Mais alors que Jacques Chirac est à l’Élysée et Dominique de Villepin au Quai d’Orsay, Paris rechigne à « sauver la mise » à un Laurent Gbagbo qui a longtemps été un pourfendeur du néocolonialisme gaullien et le principal opposant d’un Houphouët dont Chirac vantait la générosité légendaire avant sa mort le 7 décembre 1993. L’ancienne puissance coloniale choisit de mettre dos à dos un gouvernement élu et une rébellion armée. Dominique de Villepin impose un cessez-le-feu puis convoque les « forces politiques ivoiriennes » (parti au pouvoir, opposition civile et armée) à Linas-Marcoussis, dans la région parisienne. »
(…)

Depuis la Cour d’Assises d’Abidjan, le général Dogbo Blé : « Le pays est au-dessus des hommes »

Le jeudi 19 février 2015, ont comparu les deux officiers supérieurs Brunot Dogbo Blé et Vagba Faussignaux.

Extraits
publiés par « Aujourd’hui » n° 832 (par Pierre Kalou)

http://www.civox.net/Proces-en-Assise-des-pro-Gbagbo-Dogbo-Ble-Bruno-La-cause-n-est-jamais-perdue-chez-un-militaire-Une-bataille-n-est-jamais_a6032.html

(Source : Civox, 21 fév. 2015)

 

 

 

Il faut que justice soit rendue pour l’assassinat de Firmin Mahé

Le 11 février 2014, Me Norbert Tricaud a défendu en Appel la cause de la famille de Firmin Mahé, jeune Ivoirien dont l’assassinat (par étouffement dans un sac en plastique) le 13 mai 2005, commis par des militaires français, n’a pas jusqu’aujourd’hui été pris en compte de façon juste et correcte, compte tenu de la gravité des faits.

Firmin Mahé avec son fils photo non datée

Firmin Mahé avec son fils (Non daté) Source : « Contrepoids »


Communiqué de presse de Maître Norbert Tricaud

POUR L’HONNEUR RETROUVE DU DEFUNT PLOMBIER IVOIRIEN Firmin MAHE DAHOU ET DE SA FAMILLE, VICTIMES DE LA BARBARIE DE TROIS MILITAIRES FRANÇAIS DE LA FORCE LICORNE, LE 13 MAI 2005 EN COTE D’IVOIRE.

AUDIENCE DE PLAIDOIRIE DU MARDI 11 FEVRIER 2014, 9H00, COUR D’APPEL DE PARIS, Pôle 2, Chambre 4, Palais de Justice de PARIS, escalier Z, 4ème étage. (suite…)

Les soldats français morts à Bouaké en novembre 2004 : l’enquête est relancée

Côte d’Ivoire : bombardement de Bouaké, les généraux français au rapport. Abel Florentin. Jeune Afrique, 12 nov. 2013.

L’affaire du bombardement de Bouaké, en Côte d’Ivoire (novembre 2004), revient sur le devant de la scène judiciaire. Et la juge chargée du dossier à Paris n’exclut pas d’aller à La Haye pour entendre Laurent Gbagbo.
On croyait ses poussières retombées et voici que le bombardement de Bouaké (9 militaires français tués le 6 novembre 2004) détone de nouveau. Ses dernières répliques ont retenti dans le secret du cabinet de la juge Sabine Kheris, qui instruit désormais l’affaire au tribunal de grande instance de Paris et qui envisage de se rendre à La Haye pour auditionner Laurent Gbagbo.
Le 16 octobre, la magistrate a entendu en qualité de témoins les généraux Patrick Destremau, Renaud Alziari de Malaussène et Jean-Paul Thonier. Le lendemain, ce fut au tour d’Henri Bentegeat et d’Emmanuel Beth d’être auditionnés. Le 22 enfin, Henri Poncet est venu compléter cette brochette de témoins multiétoilés, tous convoqués à la demande de Me Balan, avocat des familles des victimes… Avec, à la clé, deux surprises de taille. (…)
Lire l’article complet :
http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2755p042.xml2/

Côte d’Ivoire : Bombardement de Bouaké, Le ‘‘réquisitoire’’ de l’avocat des victimes qui dérange ! Par Théophile Kouamouo. Le Nouveau courrier, n° 922 du 8 nov. 2013 et n° 923 des 9-10 nov. 2013.
Source : Eburnienews, 16 nov. 2013.

Le Nouveau Courrier a réussi à se procurer un mémorandum rédigé par Jean Balan, avocat commis par les parents des victimes du «bombardement» de Bouaké le 6 novembre 2004. Un document qui renforce fortement, sans l’assumer, la thèse du complot orchestré par les autorités françaises pour se débarrasser du président ivoirien. Première partie de la synthèse que nous avons réalisée sur la foi de ces écrits d’où émergent des révélations explosives. Les dernières déclarations (parues dans Jeune Afrique du lundi 28 octobre 2013) des généraux français récemment intérrogés par une juge française sur la question renforce la thèse du complot contre Laurent Gbagbo. (…)
Lire l’article complet :
http://eburnienews.net/2013/11/cote-divoire-bombardement-de-bouake-le-requisitoire-de-lavocat-des-victimes-qui-derange/

“En 2004, on devait dégommer Gbagbo pour mettre Ouattara” – Général Renaud de Malaussène. In : Ivoirediaspo [d’après Le Nouveau courrier et Le Gri-Gri International]. 1er nov. 2013.

L’ex adjoint de Poncet disculpe Gbagbo et accuse le pouvoir Chirac (in Le Nouveau Courrier, lundi 28 octobre 2013)
Le général Renaud de Malaussène accuse ouvertement, devant la justice française, les autorités de son pays d’avoir voulu renverser Gbagbo pour le remplacer par Alassane Ouattara plus de six ans avant l’installation de ce dernier au pouvoir par la grâce des bombes françaises. (…)
Lire l’article complet :
http://www.ivoirediaspo.net/en-2004-devait-degommer-gbagbo-pour-mettre-ouattara-general-renaud-de-malaussene.html

France-Côte-d’Ivoire : Bouaké, l’enquête sabotée. Thomas Hofnung. Libération, 4 nov. 2011.

Le 6 novembre 2004, la base française est bombardée par l’aviation de Gbagbo. Neuf militaires sont tués. Face à l’inertie de la justice, des soldats et des familles de victimes rompent le silence. (…)
Lire l’article complet :
http://www.liberation.fr/monde/2011/11/04/france-cote-d-ivoire-bouake-l-enquete-sabotee_772301

Soldats tués à Bouaké : la France a laissé faire. Thomas Hofnung. Libération, 3 Juil. 2006.

Les mercenaires auteurs des bombardements sur les militaires français en 2004 avaient été arrêtés, puis relâchés, sans que Paris n’y fasse obstacle. (…)
Lire l’article complet :
http://www.liberation.fr/evenement/2006/07/03/soldats-tues-a-bouake-la-france-a-laisse-faire_44887

Lire et voir 2013-09

La Cour Pénale Internationale, une arme à double tranchant…
En vue de la chienlit de 2015. Le Chef d’état ivoirien libère ses chiens de garde. Nick de Bessou, Président du Forum pour la Démocratie et la Résolution des Crises, 20 sept. 2013. In : ResistanCIsrael, 22 sept. 2013.
http://re.ivoire-blog.com/archive/2013/09/22/en-vue-de-la-chienlit-de-2015-431056.html

Allocution du Président Aboudrahamane Sangaré, 1er Vice-président du FPI, Porte-parole des ex-détenus politiques : Réception des ex-prisonniers politiques samedi 31 août 2013, QG Laurent Gbagbo.
http://lafriquepuissancemondiale2050.ivoire-blog.com/archive/2013/09/04/allocution-integrale-d-aboudramane-sangare-a-la-reception-de-429452.html

Question à Alassane Ouattara : à quel corps d’armée appartiennent les dozos ? Raphaël Adjobi. In : Les pages politiques de Raphaël, 2 sept. 2013.
http://leblogpolitiquederaphael.ivoire-blog.com/archive/2013/09/02/question-a-alassane-ouattara-a-quel-corps-d-armee-appartienn.html

Lire et voir 2013-02

Mise à jour : 28/02/2013

Entretien avec… Albert Bourgi, professeur des Universités : « Gbagbo se prépare à faire face à un procès politique ». Propos recueillis à Paris par Moustapha Barry. In : Walfadjri, 28 fév. 2013. [En ligne].
http://url.exen.fr/70713/

La CPI n’est là que pour conférer une légitimité à « la justice des vainqueurs ». Michel Galy. Newsring, 28 fév. 2013. [En ligne].
http://url.exen.fr/70592/

Gbagbo à la CPI, un Africain de plus. Frédéric Taddéi lu par Grégory Protché. Le Gri-Gri international, 26 fév. 2013.[Vidéo].
http://www.dailymotion.com/video/xxoqe5_gbagbo-a-la-cpi-encore-un-africain-frederic-taddei-21-02-13_news

Lettre du Président Hugo Chavez aux participants du IIIème Sommet Afrique-Amérique latine et Caraïbes (Guinée équatoriale, février 2013). Hugo Chavez Frias. Caracas, 22 fév. 2013. In : Cameroonvoice.com : « Exclusif : Lettre d’Hugo Chavez à l’Afrique », 25 fév. 2013. [En ligne].
http://url.exen.fr/70897/

Arrêtons les frais !. Frédéric Taddeï. In : Newsring, 21 fév. 2013. [En ligne].
http://www.newsring.fr/monde/2003-gbagbo-la-cpi-parodie-de-justice/reperes

Le Bébé de la terreur. Eliahou Abel. In : ResistanCIsraël, 6 fév. 2013. [en ligne].
http://re.ivoire-blog.com/archive/2013/02/06/le-bebe-de-la-terrreur1.html

Ibni Oumar Mahamat Saleh a disparu depuis 5 ans au Tchad. [Entretien] par Jean-Christophe Ploquin. In : Paris Planète, 5 fév. 2013. [En ligne].
http://paris-planete.blogs.la-croix.com/au-tchad-ibni-oumar-mahamat-saleh-a-disparu-depuis-5-ans/2013/02/05/

Interview exclusive : l’avocat de Blé Goudé fait des révélations « Mon client est très atteint…  » « Il a perdu la notion du temps ». Réalisée par Armand B. Depeyla. In : Soir Info, 2 fév. 2013. [Disponible en ligne sur Ivoirebusiness.net].

http://url.exen.fr/69025/

Nettoyage dans l’Armée régulière de Côte d’Ivoire : plus de 1500 ex-Fds en prison. K. Kouassi Maurice. In : Le Temps, 2 fév. 2013. [Disponible en ligne sur Ivoirebusiness.net].
http://url.exen.fr/69026/

Un homme politique digne de ce nom ne subordonne pas une amnistie politique à la justice des vainqueurs. Mandela l’a enseigné au monde. Contribution de Da Candy Lepetitfils. In : Dacandylepetitfils, 1er fév. 2013. [en ligne].
http://url.exen.fr/69027/