Accueil » Posts tagged 'Artiste'

Tag Archives: Artiste

Des artistes ivoiriens chantent pour demander la libération de Laurent Gbagbo

En France, les artistes ivoiriens Gadji Celi, Serges Kassy, Abou Galliet, François Kency, Mahély Bâ, Maga Dindin, les Djiz, Pablo U-WA, ont uni leurs talents ou leur aide pour réaliser un single : « Libérez notre président ! »
Le lancement a eu lieu samedi 1er février 2014, devant une salle comble, à St Ouen. Le clip :

Publicités

La paix commence par la musique (Suite)

Les porteuses du projet :

« Nous sommes Lucille, Marie-Charlotte, Emma, Yu et Maëlly, membres de l’association JAHPS. Notre projet, est l’enregistrement du nouvel album d’un artiste complet (auteur, compositeur, interprète et musicien ) : Jah Prince.« 

Après « Prisonniers de Babylone » : un second album
http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/jah-prince-la-paix-commence-par-la-musique
et :
https://www.facebook.com/jahprinceandtheprophets

La paix commence par la musique

Le chanteur franco-ivoirien Jah Prince a retrouvé le 17 octobre 2013 ce qui, pour lui et sa famille, est le bien le plus précieux, la liberté.
Mais son matériel de production et 3000 exemplaires de son album Prisonniers de Babylone lui ont été volés.
Jah Prince voudrait continuer à exercer son art. Ses amis et sa famille ont mis sur pied le projet suivant auquel ils invitent à se joindre tous ceux qui veulent continuer à le soutenir. Voici ce qu’ils vous proposent :
http://www.kisskissbankbank.com/la-paix-commence-par-la-musique?ref=search

Paroles de l’acteur et metteur en scène ivoirien Sidiki Bakaba

Réfugié en France après avoir été grièvement blessé lors du bombardement et de l’assaut de la Résidence présidentielle ivoirienne en avril 2011, Sidiki Bakaba expose sa vision de la situation.

Voir la vidéo d’Afriktv.net (26/11/2013) :

https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=vPI4LHdr3N0

Les portes se sont ouvertes pour le chanteur Jah Prince

Enfin libre ! Dans le cadre d’une mesure générale de mise en liberté anticipée de plusieurs centaines de prisonniers de droit commun, le chanteur de reggae franco-ivoirien Prince Serry, dit Jah Prince, a recouvré la liberté le 17 octobre 2013.
Ses amis et, au-delà, de nombreuses personnes n’acceptant pas l’incarcération de cet artiste attaché à la paix et à la justice, s’étaient mobilisés en sa faveur.
Lire des extraits de son interview au lendemain de sa remise en liberté :
http://jahprince.over-blog.com/

JAH PRINCE Artiste franco-ivoirien engagé et prisonnier d’opinion en Côte d’Ivoire

Par Christine Tibala

JAH PRINCE, de son vrai nom Prince SERRY, est un artiste franco-ivoirien engagé qui fait de la musique reggae depuis plus de 35 ans. Sous Houphouët déjà, il avait connu l’enfer des geôles ivoiriennes pour avoir défendu les valeurs du « rastafarisme » en refusant de se couper les cheveux. Cette soif insatiable de justice qu’il a porté haut et fort dans son album « Prisonniers de Babylone » en dénonçant les atteintes aux libertés fondamentales l’a sans doute à nouveau conduit à la MACA (Maison d’Arrêt et de Correction d’ABIDJAN). (suite…)

Nouvelles 2013-05-12

Mise à jour : 18/05/2013

Bagohouo (Village proche de Duekoué, Côte d’Ivoire), 18 mai 2013 : arrestation du « seigneur de guerre » Amadé Ouérémi

Ancien allié de la rébellion, il occupait la zone classée du Mont Peko avec plusieurs centaines d’hommes en armes qui se sont rendus coupables de nombreuses exactions contre les populations de l’Ouest pendant et depuis le conflit postélectoral.

Lomé (Togo) : le 10 mai 2013, le décès en prison, faute de soins, d’Etienne YAKANOU, membre de l’ANC (Alliance pour le changement), suscite l’indignation de sa famille, de ses proches et de ses amis politiques

Déclaration liminaire de la Conférence de presse organisée le 11 mai 2013 par le Collectif Sauvons le Togo et la Coalition Arc-en-ciel :
http://www.collectifsauvonsletogo.com/deces-de-m-etienne-yakanou-conference-de-presse-cstarc-en-ciel-du-11-mai-2013-5885

 – Abidjan : maisons occupées illégalement

Selon l’agence de presse Xinhua, les autorités ivoiriennes ont affirmé cette semaine qu’une opération de libération des sites publics et privés occupés illégalement par des membres des FRCI allait être mise en oeuvre. Hélas, ce n’est pas la première fois que de telles déclarations sont faites, assorties d’ultimatums qui n’ont encore jamais été suivis d’effets.
A suivre donc !

Abidjan : à la MACA (Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan), un détenu pour raison politique a fait l’objet le lundi 13 mai de sévices corporels et de mise à l’isolement pour avoir revendiqué une amélioration des conditions de détention pour lui-même et ses codétenus.

Plus d’informations sur le blog d’Alain Doh Bi :
http://lafriquepuissancemondiale2050.ivoire-blog.com/archive/2013/05/14/le-detenu-konin-kouassi-maurice-battu-a-sang-et-jete-en-isol.html

Erythrée : Amnesty International demande au Président Isaias Afewerki « de libérer immédiatement tous les prisonniers d’opinion arrêtés pour avoir exercé de manière pacifique leurs droits à la liberté d’expression, d’opinion, d’association, de religion ou de conscience, ou en raison de leur identité, en tant que parents de personnes ayant fui le pays ».

« Vingt ans après que l’Érythrée ait obtenu son indépendance, des milliers de prisonniers politiques sont enfermés dans les centres de détention du pays sans avoir jamais été inculpés, et on est sans nouvelles d’un grand nombre d’entre eux, écrit Amnesty International dans un rapport rendu public jeudi 9 mai.

Ce document, intitulé Twenty years of independence but still no freedom, revient en détail sur la manière dont, au cours des deux dernières décennies, des opposants au gouvernement, des journalistes et des adeptes de religions non reconnues, ainsi que des personnes ayant essayé de quitter le pays ou d’éviter la conscription obligatoire, sont maintenus en détention sans inculpation dans des conditions d’une cruauté inimaginable. » (…)
Lire l’article complet :
http://www.amnesty.fr/Presse/Communiques-de-presse/Erythree-Vingt-ans-apres-l%E2%80%99independance-la-repression-tout-va-8546

Rwanda : « Les opposants politiques sont privés de leurs droits de comparaître en justice »

« Kigali, le 07 Mai 2013.
Le 25 mars 2013, M. Sylvain Sibomana, Secrétaire Général intérimaire des FDU-INKINGI, ainsi que M. Dominique Shyirambere, ont été jetés en prison après avoir été tabassés par la police au simple motif qu’ils voulaient assister à la séance d’ouverture du procès de Madame Victoire Ingabire. »
In : FDU-Rwanda.com, 9 mai 2013
Lire l’article complet :
http://www.fdu-rwanda.com/fr/rwanda-les-opposants-politiques-sont-prives-de-leurs-droits-de-comparaitre-en-justice/

– De retour du Festival international du rire de Lubumbashi (RDC), l’humoriste ivoirien Adama Dahico a dédicacé le Grand Prix dont il a été honoré à toutes les personnes privées de liberté. Voici ses mots :

« Je dédie mon prix à toutes les personnes privées de liberté. Je dédie également ce prix à la paix et à la réconciliation en Côte d’Ivoire et à tous ceux et celles qui, de près ou de loin, soutiennent Adama Dahico dans son combat pour le développement de l’humour en Afrique, notamment la presse ».
In : Notre Voie, n° 4413, 10 mai 2013.

L’artiste qui s’était présenté à l’élection présidentielle de 2010 et avait appelé à voter pour Laurent Gbagbo au second tour fut victime, peu de temps après la cérémonie d’investiture d’Alassane Ouattara, d’une attaque par des hommes puissamment armés dont il réchappa de justesse.

Paroles d’un artiste exilé

Mise à jour : 14/03/2013

Un artiste à l’esprit indépendant peut-il aujourd’hui exercer librement son art en Côte d’Ivoire ? Plusieurs évènements récents suscitent inquiétude et questions.

– D’après les témoignages recueillis par Ivoirebusiness.net, le chanteur de reggae Prince Serry dit Jah Prince, un Franco-Ivoirien, serait emprisonné à la MACA (Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan) depuis le 26 novembre 2012, pour s’être opposé à la spoliation dont il a été victime de la part de fonctionnaires ayant procédé au pillage de son matériel de musique et de scène. (suite…)