Accueil » Posts tagged 'Sébastien Dano Djédjé'

Tag Archives: Sébastien Dano Djédjé

Nouvelles condamnations politiques de trois militants

Mrs Dano Djedje, Justin Koua et Nestor Dahi ont été condamnés le 26 mai 2017 à 30 mois de prison.

Sébastien Dano Djedje, Vice-Président du Front Populaire Ivoirien, et Justin Koua, Secrétaire Général Adjoint, ont été enlevés le 4 mai 2015 et emprisonnés. Après une hospitalisation de plusieurs mois, M. Dano Djedje fut remis en liberté à la fin de l’année 2015.
Le 7 juillet de la même année, Nestor Dahi qui remplaçait Justin Koua dans ses fonctions de responsable de la Jeunesse du FPI, a été à son tour mis en prison.
Le motif de cette lourde condamnation serait : « Discrédit sur une décision de justice ».

(Source : Presse)

 

 

 

Publicités

LIbération de plusieurs détenus politiques

Voici une nouvelle qui fait chaud au coeur : des amis ont annoncé sur les réseaux sociaux la libération de plusieurs prisonniers politiques, dont Sébastien Dano Djédjé.

Pour plus d’informations, consulter la page Facebook de l’Association des femmes et familles des détenus d’opinion de Côte d’Ivoire (Affdo-ci) :
https://www.facebook.com/collectif.desfemmes

 

 

Nouvelles de Sébastien Dano Djédjé

Mise à jour du 31/08/2015
La famille de Sébastien Dano Djédjé confirme à la presse que l’ancien ministre reçoit actuellement des soins dans une unité de l’Institut de cardiologie.

Selon plusieurs sources, l’ancien ministre et cadre du FPI, Sébastien Dano Djédjé, emprisonné depuis le 5 mai 2015 à Toumodi, a été transporté en urgence samedi 22 août à l’Institut de Cardiologie d’Abidjan.

Son épouse avait alerté sur son cas la presse et les chancelleries : Lettre de Patricia Dano.

Pétition pour la libération de Dano Djédjé, Justin Koua et Hubert Oulaye

Maintenons la pression pour leur libération !

Si vous n’avez pas encore signé la pétition pour la libération de Sébastien Dano Djédjé, Justin Koua, Hubert Oulaye et de tous les autres prisonniers politiques ivoiriens, merci de penser à eux !

Signer la pétition

Liberez-les

Petition pour la libération de Dano Djédjé, Justin Koua et Hubert Oulaye

Liberez-les

Libérez Sébastien Dano Djédjé, Justin Koua et Hubert Oulaye !

Pourquoi c’est important
Alors qu’il déclarait à son accession au pouvoir en 2011 qu’il y aurait en Côte d’Ivoire : démocratie, justice équitable et réconciliation entre les filles et fils du pays; monsieur Alassane Dramane Ouattara renoue avec la répression de l’opposition à travers la multiplication des arrestations arbitraires et des emprisonnements politiques.

Le 30 avril 2015 les membres du Front Populaire Ivoirien (FPI), principal parti d’opposition, organisent le congrès de leur parti à Mama, village du président LAURENT GBAGBO.
Dans un pays où la démocratie n’existe plus que de nom, le 4 mai 2015, trois membres du FPI ayant organisé ce congrès sont arrêtés :
Sébastien Dano Djédjé : accusé de troubles à l’ordre public et défiance à l’autorité de l’Etat
Justin Koua : accusé de troubles à l’ordre public et défiance à l’autorité de l’Etat
Hubert Oulaye : accusé de complicité dans l’assassinat de soldats de l’ONU lors des attaques de 2012 à l’ouest du pays

Ils sont presqu’immédiatement déportés dans différentes prisons à l’intérieur du pays afin de les isoler de leurs familles et de leurs proches.

Ces arrestations s’ajoutent à celles de 394 autres personnes dont :
Assoa ADOU membre du FPI arrêté le arrêté le 7 janvier 2015 et en attente d’un procès.
Moïse LIDA KOUASSI membre du FPI, arrêté le 27 octobre 2014 en attente d’un procès

Ce sont des arrestations de trop !

Nous réclamons leur libération ainsi que la libération de TOUS les opposants politiques qui croupissent dans les prisons ivoiriennes parfois depuis plus de 4 ans sans aucun procès.

Nous réclamons le retour de la démocratie, le respect de la liberté d’opinion, d’expression et d’association, le respect de la Constitution ivoirienne !

Soutenez cette pétition afin de dire NON à la dérive dictatoriale du régime Ouattara !

Publiée le 17 mai 2015

SIGNER LA PETITION

 

 

Rassemblement devant l’Ambassade de Côte d’Ivoire en France

A Paris
Tous les mercredis de 15 h à 20 h 30

Rassemblement devant l’Ambassade de Côte d’Ivoire en France
Pour exiger la libération de Sébastien Dano Djédjé, Hubert Oulaye, Justin Koua et de tous les prisonniers politiques ivoiriens
Avenue Raymond Poincaré
75016 PARIS
Métro : Victor Hugo (L 2)

Affiche pour liberation des cadres du FPI emprisonnes

Côte d’Ivoire : les dirigeants du FPI enlevés hier ont subi une « justice expéditive » avant d’être déférés dans trois prisons de province

Les trois responsables politiques de l’opposition ont été déférés aujourd’hui mardi 5 mai dans les centres pénitentiaires suivants :
Hubert Oulaye : déféré à la prison de Dabou
Sébastien Dano Djédjé : déféré à la prison de Toumodi
Justin Koua : déféré au camp pénal de Bouaké

Alassane Ouattara, lorsqu’il prit le pouvoir par la force en 2011, fit expédier dans différentes villes du Nord du pays les partisans (ou supposés tels) de Laurent Gbagbo, afin de les couper de leur famille, et même de leurs avocats qui avaient toutes les peines du monde à les rencontrer. La pratique consistant à disperser les détenus politiques dans divers lieux du pays semble perdurer ou, tout au moins, être remise en vigueur, au moment où la perte du pouvoir à l’occasion de la prochaine élection présidentielle devient pour lui une hypothèse qui n’est plus à exclure.

Alerte répression : enlèvements coordonnés de plusieurs cadres du Front Populaire Ivoirien

Alors que le 3e Congrès du FPI vient à peine de s’achever à Mama, alors que les grèves d’enseignants, d’élèves et d’étudiants se succèdent dans l’ensemble du pays, le régime de Ouattara veut abattre toutes formes de résistance et d’expression de la démocratie en emprisonnant les cadres politiques.

Au moins 500 personnes, dont Adou Assoa et Moïse Lida Kouassi croupissent en prison depuis de longs mois.

Aujourd’hui 4 mai 2015, diverses sources signalent l’enlèvement de plusieurs responsables politiques, dont :
– Hubert Oulaye, président du Comité de contrôle du FPI
– Sébastien Dano Djédjé, Vice-Président
– Justin Koua, Secrétaire Général adjoint